Inauguration de la halte de Laigneville

J’ai eu grand plaisir ce matin à inaugurer en tant que Conseillère régionale déléguée aux gares et pôles d’échanges les nouveaux équipements de la halte ferroviaire de Laigneville, financés à hauteur de 75 % par la Région Hauts-de-France. Ces moments reflètent l’aboutissement concret des investissements des élus et différents partenaires au service de leurs territoires et de ses habitants !

C’est avec Christophe Dietrich, Maire de Laigneville, Marie Noelle Gourbesville, son adjointe à la voirie, Maxime Minot, Député du secteur, Nadège Lefebvre, Présidente du département, Béatrice Lacroix Desessart et Didier Rumeau, mes collègues Conseillers régionaux, ainsi qu’Agnès Moutet-Lamy, Directrice régionale de SNCF Gares & Connexions, que nous avons donc pu couper le ruban inaugural.

Essentiels pour des usagers qui attendaient leurs trains par tous les temps sous de vieillissants abris de tôle, cette halte se voit donc devenir la première de notre territoire à disposer de ces équipements modernes et accessibles à tous, et qui seront généralisés dans les années à venir.

 

RubanDiscoursAvant:aprèsPlaque

 

Retrouvez ci-dessous le discours que j’ai prononcé à cette occasion :

Monsieur le Député, Madame la Présidente, Monsieur le Maire, chers amis,

 

La commune de Laigneville est aujourd’hui la capitale ferroviaire des Hauts-de-France. En effet, nous allons inaugurer officiellement la nouvelle halte TER SNCF.

Il était important pour moi, Conseillère régionale déléguée aux gares et pôles d’échanges, d’être ici aujourd’hui et de vous apporter le salut du Président Xavier Bertrand, très attentif à l’avenir du transport en train dans notre Région.

Quand les cheminots ont posé le dernier rail en 1892, ils ne se doutaient pas que 126 ans plus tard, la halte de Laigneville serait toujours active et à la pointe des aménagements les plus récents.

Avec ces aménagements, nous avons changé de siècle pour ne pas dire de millénaire.

À cet instant, je pense aux 350 usagers quotidiens qui utilisent cette halte de Laigneville. Leur accès y est facilité, leur confort est accru par l’installation d’une vaste hale protégée, la sécurité et l’accessibilité des quais est enfin traitée. À cet égard, j’espère que la halte de revivra pas d’accidents mortels comme en 2016.

Je salue également la ténacité du Maire de Laigneville, mon ami Christophe Dietrich, qui a oeuvré avec la détermination qu’on lui connaît pour faire avancer ce projet. Il a été notamment attentif à la question du stationnement qui se fait dans des conditions dignes des usagers.

Ce projet, construit en partenariat avec la SNCF, s’intègre parfaitement dans notre action régionale en faveur du TER. Chaque année, nous investissons près de 40 millions d’euros sur les gares et les équipements ferrés pour améliorer le confort et la sécurité.

Ici-même, nous avons engagé près de 375 000 euros représentant 75 % de l’investissement sur la partie halte. Le contraste est saisissant quand on compare les quais et les abords avant et après la modernisation.

Merci à la SNCF d’être présente aujourd’hui. Le magnifique logo de votre entreprise qui orne la façade de la halte démontre votre attachement aux gares TER des Hauts-de-France. Je souhaite ici vous faire passer le message des usagers qui attendent une plus grande régularité des trains du quotidien.

Pour notre part, nous accompagnons ainsi la croissance de fréquentation de l’ordre de 5 à 8 % par an de la halte desservie par 15 allers/retours quotidiens Paris-Amiens.

Je salue l’accompagnement sans faille du Conseil départemental et de sa Présidente Nadège Lefebvre pour leur participation sur la partie voirie et stationnement.

La volonté du Président de la Région est claire. Bien sûr, nous nous engageons à ne fermer aucun point d’accès dans l’Oise ou plus largement en Hauts-de-France.

Dan l’Oise, nous sommes engagés dans la modernisation des pôles d’échanges de Compiègne, Beauvais, Pont-Sainte-Maxence ou Chantilly, pour n’en citer que quelques uns.

Nous travaillons sur plusieurs axes : la sécurité des trains, la régularité des dessertes quotidiennes, l’accueil, l’accessibilité des gares et le renforcement de l’offre de stationnement.

Laigneville est le premier point d’arrêt sur la ligne après Creil, qui a vocation à devenir un pôle d’échanges majeur avec le Barreau Roissy-Picardie.

Vous serez donc à 5 minutes en train de Crier, toujours 39 minutes pour Paris mais surtout, à moins 40 minutes de Roissy en train contre 1h30 aujourd’hui.

Bien sûr, cela facilitera les accès aux avions pour les habitants de votre bassin de vie, mais surtout, cela ouvre une porte sur les 100 000 emplois existants sur le pôle de Roissy.

Chers amis, vous le voyez bien, aujourd’hui, la ténacité d’un Maire, de Christophe, nous permet d’inaugurer une halte modèle, qui a vocation à être dupliquée en Région.

Mais cela nous permet bien plus. Nous écrivons ensemble une nouvelle page de l’histoire ferroviaire de notre Région en posant une pierre supplémentaire dans un plan d’ensemble visant à conforter la mobilité de nos concitoyens et de nos entreprises.

Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s