Déplacement à Compiègne

Valerie Létard, Vice-président de la Région des Hauts-de-France, vient à la rencontre des élus du Pays compiègnois : plate-forme multimodale de Longueil-Sainte-Marie, restructuration du pôle de la gare, école d’état major, fonds territoriaux, fonds européens,… Des projets majeurs comme le canal Seine Nord et le grand projet ferroviaire Picardie-Roissy seront aussi des atouts essentiels du développement du territoire. La Région doit accompagner les ambitions de notre territoire, pour cela il est nécessaire d’organiser les projets et de hiérarchiser les priorités .
‪#‎hdf‬
‪#‎autravail‬

Déplacement à Compiègne
Déplacement à Compiègne
Déplacement à Compiègne 1
Déplacement à Compiègne
Déplacement à Compiègne 2
Déplacement à Compiègne

Table ronde sur la culture à Compiègne

Aux côtés d’Eric de Valroger, adjoint à la culture de Compiègne et Vice-président du département de l’Oise, je participe à une table ronde sur la culture : accessibilité, intégration. L’occasion pour moi d’expliquer que la Région souhaite donner une dimension majeure à la culture, la rendre accessible au plus grand nombre, de souligner notre volonté d’amener davantage la culture sous toutes ses facettes en milieu rural, enjeu majeur de nos territoires.

Table ronde sur la culture à Compiègne
Table ronde sur la culture à Compiègne
Table ronde sur la culture à Compiègne 1
Table ronde sur la culture à Compiègne
Table ronde sur la culture à Compiègne 2
Table ronde sur la culture à Compiègne
Table ronde sur la culture à Compiègne 3
Table ronde sur la culture à Compiègne

Examen du budget primitif 2016 de la Région Hauts-de-France

Cet après midi, en commission des finances à la Région, examen du budget primitif 2016.

Examen du budget primitif 2016 de la Région Hauts-de-France
Examen du budget primitif 2016 de la Région Hauts-de-France
Examen du budget primitif 2016 de la Région Hauts-de-France 1
Examen du budget primitif 2016 de la Région Hauts-de-France

Les 4 jours de Dunkerque à Béthune

La Région Hauts-de-France a le plaisir d’accompagner les 4 jours de Dunkerque, aujourd’hui étape de Béthune à Saint-Pol-sur-Ternoise, moment convivial au village avec les partenaires et les coureurs au pied du beffroi.
‪#‎hdf‬ ‪#‎sport‬ ‪#‎4joursdunkerque‬

Les 4 jours de Dunkerque à Saint-Pol-Sur-Ternoise
Les 4 jours de Dunkerque à Béthune
Les 4 jours de Dunkerque à Saint-Pol-Sur-Ternoise 1
Les 4 jours de Dunkerque à Béthune
Les 4 jours de Dunkerque à Saint-Pol-Sur-Ternoise 2
Les 4 jours de Dunkerque à Béthune
Les 4 jours de Dunkerque à Saint-Pol-Sur-Ternoise 3
Les 4 jours de Dunkerque à Béthune

Montdidier : la capitale régionale de la jeunesse

Cet après-midi, Montdidier est pendant quelques heures la capitale régionale de la jeunesse.
En qualité de conseillère régionale, je remets le trophée de la Région Hauts-de-France au challenge sportif des jeunes en compagnie de Mme l’inspectrice d’académie et du président régional de l’UNSS.

Près de 550 jeunes issus des lycées, LP et CFA de l’Oise, de la Somme et de l’Aisne participent dans un esprit d’équipe à plusieurs activités telles que le biathlon, la longue paume, le golf, la boxe éducative, le taekwondo,…
Tous mes encouragements aux jeunes, le sport, c’est l’école de la ténacité et de la persévérance .

L’équipe gagnante est le lycée Lamarck d’Albert dans la Somme.

Une très belle démonstration de BMX clôture cette journée ensoleillée.
‪#‎HDF‬ ‪#‎sport‬ ‪#‎lycee‬ ‪#‎apprentis‬

Montdidier la capitale régionale de la jeunesse
Montdidier ; la capitale régionale de la jeunesse
Montdidier la capitale régionale de la jeunesse 1
Montdidier ; la capitale régionale de la jeunesse
Montdidier la capitale régionale de la jeunesse 2
Montdidier ; la capitale régionale de la jeunesse
Montdidier la capitale régionale de la jeunesse 3
Montdidier ; la capitale régionale de la jeunesse
Montdidier la capitale régionale de la jeunesse 4
Montdidier ; la capitale régionale de la jeunesse
Montdidier la capitale régionale de la jeunesse 5
Montdidier ; la capitale régionale de la jeunesse
Montdidier la capitale régionale de la jeunesse 6
Montdidier ; la capitale régionale de la jeunesse

Au Conseil d’administration du lycée Jean Racine à Montdidier

Conseil d’administration du lycée Jean Racine de Montdidier avec mon collègue Conseiller régional Jean-michel Serres : l’occasion d’expliquer le programme de maintenance de la Région Hauts-de-France, Nord-Pas-de-Calais Picardie, de féliciter cet établissement pour l’achat en circuit court des denrées de la restauration scolaire.

Au Conseil d'administration du lycée Jean Racine

Vernissage de l’exposition du Frac à Noyon

FRAC NOYON 2016
Vernissage de l’exposition du Frac à Noyon
Vernissage de l'exposition du Frac à Noyon 1
Vernissage de l’exposition du Frac à Noyon
Vernissage de l'exposition du Frac à Noyon 2
Vernissage de l’exposition du Frac à Noyon
Vernissage de l'exposition du Frac à Noyon 3
Vernissage de l’exposition du Frac à Noyon
Vernissage de l'exposition du Frac à Noyon
Vernissage de l’exposition du Frac à Noyon

J’ai eu l’honneur de représenter le président du Conseil Régional Xavier Bertrand au vernissage de l’exposition du Frac. Vous trouverez le discours que j’ai présenté.

« Monsieur le Maire,

Mesdames et Messieurs les élus,

Mesdames et Messieurs,

La région se devait d’être à vos côtés ce soir comme elle l’est depuis des années au côté du FRAC, aussi je suis heureuse de partager ce moment avec vous au nom du président Xavier Bertrand.

La culture est très présente dans notre grande région, qui offre une grande diversité de sites, depuis Chantilly jusqu’à Roubaix, des lieux de mémoire majeurs, et compte des scènes nationales réparties sur tout son territoire. La création audiovisuelle et numérique est également développée, avec des centres de formation et des pôles de compétitivité reconnus.

Savez-vous que notre région offre la plus grande densité de musées de France après la métropole parisienne ?

Notre nouveau président est très attentif à la question de la culture et de sa diffusion. La nouvelle majorité régionale travaillera à un nouveau dispositif qui permette de poursuivre un travail de qualité, notamment avec le FRAC, en lien avec l’Etat, les collectivités et l’ensemble des citoyens.

Un mot bien sûr pour le Fond Régional d’Art Contemporain. Il est depuis 1982 notre principal acteur de diffusion et de conservation d’art contemporain dans notre région. Situé à Amiens, il est doté d’un lieu d’exposition. Il est également présent dans les deux autres départements, l’Aisne et l’Oise.

Depuis près de 30 ans, le FRAC conduit une politique spécifique sur la question du dessin.

Dès 1985, le Frac Picardie a concentré son action artistique dans un domaine spécifique : celui du dessin.

Au XXème siècle, des révolutions artistiques ou technologiques ont bousculé le dessin, sur et hors papier, avec et sans crayon, il existe sous des formes multiples pour expérimenter toutes les qualités du trait et de la ligne, toutes leurs dimensions, toutes leurs expériences : espace ou temps, figure ou écriture, matière ou lumière. Sur une feuille ou en volume unique ou en série, sur le mur ou en mouvement…

Cette expression du trait, de la ligne nous rassemble ce soir pour découvrir et faire partager une émotion, un sentiment, susciter des interrogations

Dans la nuit de notre préhistoire, le premier homme, peut être la première femme, qui a utilisé un morceau de charbon pour tracer le premier dessin ne s’est-il pas interrogé sur le sens de sa vie et de l’humanité ? N’était-ce pas là un premier témoignage, une proto-mythologie ?

Ce soir, à Noyon, nous poursuivons ce questionnement sur le sens de l’art qui n’a pas quitté les hommes depuis ce premier dessin.

Je tiens donc à saluer le travail régulier de Noyon et de la galerie qui nous accueille pour la diffusion la plus large d’une offre culturelle de qualité.

Je salue également les deux artistes exposés, ils nous questionnent sur Mythe, on y revient, et légendes par un travail de qualité.

Il faut aussi noter qu’à Noyon le Frac intervient depuis 1995, soit plus de 20 ans, au Lycée Jean Calvin après qu’une galerie d’exposition y ait été aménagée par le conseil régional de Picardie, l’une des toutes premières d’un réseau qui en compte aujourd’hui plus d’une douzaine, réparties sur tout le territoire picard. C’était là la volonté du président Charles Baur que je tiens à saluer ici.

Modestement sur les traces d’André Malraux qui a inauguré à Amiens une des premières maisons de la culture régionale, je nous souhaite à tous, élus, artistes, jeunes, de poursuivre cet inlassable travail de partage de l’intelligence.

Je vous remercie »

Inauguration des logements sociaux à Longueil-Annel

Inauguration de la résidence Jean Moulin 1
Inauguration des logements sociaux
Inauguration de la résidence Jean Moulin
Inauguration des logements sociaux
Inauguration de la résidence Jean Moulin 2
Inauguration des logements sociaux
Inauguration de la résidence Jean Moulin 3
Inauguration des logements sociaux
Inauguration de la résidence Jean Moulin 4
Inauguration des logements sociaux

J’ai eu l’honneur de représenter le président du Conseil Régional, Xavier Bertrand, à l’inauguration des logements sociaux à Longueil-Annel. Vous trouverez le discours que j’ai prononcé.

« Monsieur le Maire,
Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs,

La région se devait d’être à vos côtés ce matin comme elle l’a été durant cette opération, aussi je suis heureuse de partager ce moment avec vous au nom du président Xavier Bertrand.

Il est très attentif à la question du logement social. Aussi, je le dis, ne politisons pas la question du logement. La nouvelle majorité régionale travaillera à un nouveau dispositif qui permette de maintenir, voire d’augmenter la production de logements accessibles, à caractère social

Depuis 2006, 34 000 logements sociaux ont été accompagnés par la Région, mobilisant 93,7 M€ de subvention, ce qui a permis d’accompagner près de 1,7 milliards d’€ de travaux. Dans cette opération, les 51 000 euros apportés par la région ont permis d’atteindre un point d’équilibre.

J’insiste sur ce point, nous savons que dans plus de 80 % des cas, les chantiers sont réalisés par des entreprises picardes ou nordistes. Soutenir le logement social, c’est soutenir l’activité et l’emploi pour des milliers d’entreprises souvent familiales.

Deux axes majeurs guident notre actuelle politique :

– La baisse de la consommation énergétique des logements pour faire baisser les charges et la facture pour les locataires. Est-il logique qu’une famille ait parfois plus cher d’électricité que de loyer ?

– L’adaptation des logements aux personnes en situation de handicap ou de perte d’autonomie pour répondre aux besoins de notre société : autonomie des personnes handicapées, maintien à domicile des séniors.

Enfin notre région Picardie accompagne les programmes locaux d’amélioration de l’habitat (OPAH et PIG). C’est près de 6 000 000 € qui ont été mobilisés sur plus de 25 programmes aidant à la rénovation de centaines de logements privés.

Aujourd’hui, monsieur le maire, votre commune est à l’honneur. Vous avez apporté votre pierre à l’édifice du logement social En décidant de céder ce terrain pour l’euro symbolique à la SA HLM et en demandant le soutien de la région et du département, vous avez rendu possible la construction de ces 17 logements collectifs locatifs par « Picardie Habitat ».

La résidence Jean Moulin nait donc officiellement aujourd’hui. Est-ce l’esprit de résistance au mal-logement qui vous anime, monsieur le maire ?

C’est ce même esprit de résistance qui animait l’abbé Pierre. Les anciens ici se  souviendront de l’hivers 1954. Il faisait si froid cet hiver. Des millions de français souffrent dans un habitat insalubre, voire dans des bidonvilles dans une France encore marquée par les destructions de la guerre. Son appel lancé le 1er février va conduire l’Etat à construire des millions de logements sociaux dans les 20 ans suivants.

Aujourd’hui les besoins ont changé, mais notre devoir d’élus reste le même. Je pense à toutes ces familles où des mères seules doivent lutter pour se loger, je pense à ces jeunes couples méritants qui se lèvent tôt pour travailler et qui peinent à trouver un toit.

J’ai parlé ce matin avec des familles qui s’installent à Jean Moulin : elles sont heureuses de vivre dans un environnement agréable avec de l’espace vert, dans des logements bien conçus.

La localisation même des logements, à proximité de la GARE SNCF située sur une ligne importante permettra aux résidents d’aller travailler facilement.

Je salue les entreprises du secteur qui ont été efficacement coordonnées par Picardie Habitat mais aussi par l’architecte : vous avez bâti une construction de qualité sur un site agréable, je crois.

Poursuivons tous ensemble ces efforts pour que notre belle Picardie se construise un avenir.

Je vous remercie »

Voici la politique agricole en Région

vaches
La politique agricole en Région

I/ Le Plan d’urgence en faveur de l’élevage

Marie-Sophie Lesne a réuni un nouveau Comité de Pilotage le 8 mars dernier. Il a permis d’avancer sur l’ensemble des actions votées par le Conseil régional 28 janvier 2016. Dans les tous prochains jours, un courrier sera envoyé aux 10 000 éleveurs de la Région pour leur présenter les mesures de ce plan.

Un leaflet spécifique sur l’Audit-Conseil sera joint au courrier pour inciter les éleveurs à y recourir.

Participation au financement du Fonds d’Allègement des Charges (FAC) à hauteur de 1,7 Millions d’euros

A ce jour, tous les dossiers éligibles (4 98 dossiers) n’ont pas été payés sur les enveloppes annoncées par le Président de la République. Il reste, dans la région, 823 dossiers non financés. L’enveloppe votée par le Conseil régional va contribuer fortement à ne laisser aucun dossier sur le côté. Marie-Sophie Lesne a cependant demandé à M. Le Préfet que soit débloquée une nouvelle enveloppe.

Une convention avec France AgriMer est en cours de rédaction pour définir les modalités d’utilisation de l’enveloppe régionale pour payer les dossiers éligibles mais non financés par les enveloppes nationales.

Dotation d’un fonds de couverture à hauteur de 2 Millions d’euros pour permettre la prise en charge des frais liés à la restructuration de vos emprunts (garanties et frais financiers)

Cette mesure a été bâtie en lien étroit avec les grands partenaires bancaires du monde agricole.

Marie-Sophie Lesne a également rencontré la BPI pour définir les modalités de mise en œuvre de ce fonds.

Réalisation pour ceux qui le souhaitent d’un Audit-conseil gratuit de leur exploitation

En présence de Christophe Buisset (Président de la Chambre régionale d’Agriculture) et Laurent Cauchois (Président du GIE Lait-Viandes), Marie-Sophie Lesne a lancé la mise en œuvre concrète de cette mesure, vendredi 11 mars en conférence de presse.

Ces audits ont été testés sur 25 exploitations ce qui a permis de faire encore évoluer l’outil mis à disposition La Chambre régionale d’agriculture. Entièrement nouveau et très performant cet outil a la particularité de prendre en compte la dimension humaine de l’exploitation en plus des dimensions techniques et financières.

Marie-Sophie Lesne a obtenu lors de cette conférence la confirmation du GIE Lait-Viandes concernant le co-financement de cette mesure sur la base de 1€ pour 1 € de la Région sur les élevages Lait et Viande rouge. Les autres audits (Porcs, viandes blanches) seront financés en majorité par la Région (80%), 20% pour les organismes conseils (Chambre d’agriculture en grande partie, CER, AFA…).

L’Audit-conseil personnel sera réalisé dans la plus parfaite confidentialité.

L’objectif est de pouvoir proposer des évolutions concrètes à mettre en œuvre pour aider les éleveurs à retrouver rapidement une meilleure rentabilité et des perspectives d’avenir.

Il se déroulera en quatre étapes :

– Prises de données sur l’exploitation ;

– Analyse de l’exploitation : production, investissement, valeur ajoutée… ;

– Restitution par une équipe pluridisciplinaire (technicien conseil, Chambre d’agriculture, Conseiller bancaire) et mise en place d’un plan d’actions ;

– Accompagnement dans le temps pour la mise en place de ces évolutions par un conseiller personnalisé.

L’Audit-conseil est gratuit pour les éleveurs. Les crédits votés permettront de répondre à toutes les demandes qui s’exprimeront en 2016.

Une boîte mail dédiée, a été créée pour recueillir les demandes d’audit : planregional.soutienelevage@npcpic-elevage.fr

Réunion des premiers états généraux de l’élevage

Programmé le 10 juin prochain, ce premier rendez-vous permettra d’établir un diagnostic partagé sur chacune des filières d’élevage et de mettre en place des groupes de travail thématiques avec un objectif précis : déterminer avant la fin 2016 une stratégie durable pour l’élevage en Hauts de France.

Favoriser les productions agricoles régionales dans les assiettes de nos lycéens

Marie-Sophie Lesne a réuni un Groupe de travail pour déterminer un Plan d’action.

Dans ce domaine, elle souhaite additionner la force de frappe des Départements à la nôtre pour accélérer le processus. Un ou deux agents régionaux participera aux groupes de travail similaire au niveau du Département du Nord.

L’objectif est de faire monter en puissance l’outil Approlocal développé par les Chambres d’agriculture et faire évoluer les cahiers des charges des établissements scolaires.

Dans les semaines à venir, Marie-Sophie Lesne associera à cette démarche les Associations des maires de la région pour qu’elle puisse s’étendre à toute la restauration scolaire. Une rencontre est également prévue avec les grossistes.

II/ Soutien au développement de l’Agro-alimentaire

Marie-Sophie Lesne a demandé aux services régionaux d’établir un panorama des structures financées par Région.

Un courrier « audit » à destination des collectivités et de ces structures a été envoyé. Les réponses apportées doivent permettre de clarifier les périmètres et les états de services de chacune de ces structures pour consolider les savoirs faire et redéfinir les lettres de missions de chacune de ces organisations. Les résultats sont attendus pour fin mars.

III/ Maintien des abattoirs régionaux

Marie-Sophie Lesne a rencontré les élus locaux de Fruges venus présenté le projet de reconstruction de l’abattoir de Fruges. Elle rencontrera prochainement les opérateurs pour déterminer la forme juridique que peut prendre ce nouvel outil et les établir les contours de son financement.

Marie-Sophie Lesne s’est également déplacée à l’abattoir de Valenciennes afin de discuter du projet de rénovation d’une chaine d’abattage Porcs.

IV / Mobilisation des fonds européens

Marie-Sophie Lesne a souhaité un travail de fonds sur le PCAE en cours pour évaluer les possibilités de modification des critères en vue de rendre éligibles d’avantage de dossiers. Parallèlement un travail sur le fond la mobilisera pour l’écriture de prochains Appel à projets.

Elle a également mobilisé les services régionaux pour que les deux PDR (Picardie et Nord-Pas de Calais puissent converger rapidement.