Une nouvelle jeunesse pour la gare de Crépy-en-Valois !

Je me suis rendue aujourd’hui à la gare de Crépy-en-Valois afin d’évaluer par moi-même les besoins en équipements et aménagements de celle-ci.

Ce sont en effet les attentes au quotidien des usagers de cette gare que nous avions à l’esprit ce matin lors de la réunion de lancement de l’étude du projet de pôle d’échange multimodal de Crépy-en-Valois.

Cette étude est portée par le SMTCO Oise Mobilité représenté aujourd’hui par son Président Alain Letellier et fait l’objet d’un partenariat avec la Région Hauts-de-France, Oise le Département, la Ville de Crépy-en-Valois représentée par son Maire Bruno Fortier, la Communauté de Communes du Pays de Valois représentée par sa Vice-présidente en charge du développement économique Anne-Sophie Sicard, mais également la Société d’Aménagement de l’Oise et la SNCF.

Elle permettra à terme de proposer aux usagers de cette gare un nouveau projet en phase avec leurs attentes !

Du concret pour les usagers du TER de Béthune !

Aujourd’hui marque le point de départ de travaux qui s’étaleront sur l’année 2019 visant à profondément moderniser les équipements du pôle d’échanges de Béthune, que j’avais eu l’occasion de visiter dans le cadre de ma délégation aux gares et pôles d’échanges en juin 2018, accompagnée des élus du territoire.

Ce chantier vise notamment à démonter la vieillissante passerelle actuelle permettant de franchir les voies afin d’en édifier une nouvelle plus large, au style plus moderne, et surtout plus sûre. En effet, celle-ci sera éclairée la nuit et équipée de caméras de vidéo-protection. Elle sera également plus accessible car dotée d’ascenseurs et d’escaliers donnant directement sur les quais de la gare.

La Région Hauts-de-France a répondu présent pour financer ce chantier, de concert avec la ville de Béthune, l’Etat et la Communauté d’Agglomération Béthune-Bruay Artois Lys Romane pour un budget total de près de 8 millions d’euros. Un investissement qui se traduira rapidement par une amélioration concrète du quotidien des usagers de la gare de Béthune par l’aboutissement de ce projet structurant pour la ville et son agglomération !

B9711663619Z.1_20170407193552_000+G7Q8RK5BH.3-0.jpg

Instance Régionale de Concertation à Lille avec Gares & Connexions

Je participais hier après-midi à une réunion de l’Instance Régionale de Concertation avec SNCF Gares & Connexions.

Après une présentation détaillée des projets à venir dans les principales gares des Hauts-de-France (Lille Flandres, Calais-Freuthun, Compiègne…), nous avons pu rappeler nos impératifs vis-à-vis de la SNCF : pas de fermeture de gare, du personnel aux guichets comme dans les trains, des gares accessibles à tous en toute sécurité.

Nous continuons à être attentifs et exigeants pour offrir le meilleur service aux usagers des TER des Hauts-de-France, au juste prix !

Dessinons l’avenir du pôle gare de Sin-le-Noble !

J’ai participé ce midi, à l’invitation de Frédéric Nihous et du maire Christophe Dumont, à une réunion autour du pôle gare de Sin-le-Noble avec Franck Dhersin, Vice-Président aux Transports et Luc Foutry, Président de la Commission Transports.

Nous avons pu dessiner les contours d’un beau projet inclus dans une ambitieuse démarche pour cette ville en pleine mutation. Celui-ci sera soutenu par la CAD et son Président Christian Poiret qui était également des nôtres, ainsi que par notre Région Hauts-de-France.

Nous nous sommes ensuite rendus sur le terrain pour aller au plus proche du quotidien des usagers et découvrir cette charmante ville du Douaisis !

Présentation des études menées par SNCF sur la gare de Breteuil-Embranchement

Ce matin, en mairie de Breteuil, Jean Cauwel et moi-même recevons SNCF Gares & Connexions pour présenter aux élus du territoire le résultat des études sur le bâtiment de voyageurs de la halte ferroviaire de Breteuil-Embranchement située sur la commune de Bacouël.

BE01

Retrouvez mon intervention lors de la Séance plénière de ce jour :

 

Monsieur le Président,

Chers collègues,

 

Chaque jour, près de 300 000 voyageurs traversent un pôle d’échanges, entrent dans une gare ou une halte, montent dans un train.

Pour ces voyageurs, la présence de la région est très concrète.

 

A la demande du président Xavier Bertrand, nous avons une feuille de route très claire : pas de suppression de dessertes, mise en œuvre d’une politique de sécurité et d’accessibilité handicap, modernisation des points d’arrêts, des gares et des pôles d’échanges pour faciliter le rabattement et l’accueil des usagers (stationnement, attente, information…) et améliorer ainsi le confort général des voyageurs.

 

Notre budget est à la hauteur de nos ambitions. 27.5 millions d’euros sont fléchés sur des opérations nouvelles en 2019.

Elles concernent notamment les gares d’Arras, Béthune, Valenciennes, Hazebrouck, Libercourt, Albert, Etaples-Le Touquet, Bailleul, Pérenchies, Aulnoyes, Cambrai, Roubaix, Chauny, …

je m’arrête là, mais cette liste incomplète démontre de notre volonté de défendre tous nos territoires et toutes nos lignes.

 

La sécurité constitue une priorité affirmée de notre majorité régionale, avec la poursuite du déploiement de caméras de vidéoprotection dans les gares, par exemple Lille mais aussi Arras, Wasquehal, Don-Sainghin. Nous travaillons à accélérer un déploiement nettement plus ambitieux avec près de 3 millions inscrits en 2019.

 

Enfin, la Région participe au financement des pôles d’échanges multimodaux. En 2019, cela représentera 1,3 millions d’euros

 

Chers collègues, nous travaillons avec un esprit simple :

Oeuvrer main dans la main avec les élus locaux de notre région, prendre en compte autant l’usager quotidien du TGV Paris-Lille que l’habitant de la Thiérache qui prend son TER à La Bouteille ou celui du Beauvaisis qui monte à La Boissière-Le déluge.

C’est peut-être cela notre contribution à une ruralité qui reprend confiance en elle.

 

Je vous remercie.

En commission transports de la Région Hauts-de-France

Ce matin, en commission transports, présidée par Luc FOUTRY et Franck DHERSIN, Vice-Président, nous adoptons une délibération afin de financer le pelliculage des 17 rames Regiolis sur le réseau TER Région Hauts-de-France.

À votre rencontre à la gare de Compiègne ce matin !

Ce matin, dialogue avec les usagers du train à la gare de Compiègne. Nous les avons informé sur la décision de la Region de rembourser 50 % de leur abonnement TER.

À votre écoute dans les gares de la Région

Ce fut un plaisir pour Denis Pype et moi-même d’aller ce matin à la rencontre des usagers du TER à Saint-Just-en-Chaussée pour leur annoncer une bonne nouvelle après cette année difficile, marquée par les grèves : la Région Hauts-de-France répond présent et leur propose 50 % de réduction sur leur abonnement de décembre ! Une majorité proche de vous et au travail !

En pleines négociations, la région met la pression à la SNCF

Par sa constance et sa détermination inflexible lors de ces négociations avec la SNCF, notre majorité régionale souhaite pouvoir mieux contrôler et améliorer le service rendu aux usagers (que nous voulons voir assis, à l’heure et avertis en cas de problème), réaffirmer notre refus de toute fermeture de ligne ou de gare et en arriver à une véritable convention d’objectifs, au juste prix, et non pas à la signature d’un chèque en blanc de près de 500 millions d’euros par an !

Retrouvez ci-après l’article du Parisien Oise du 29 octobre :

Lire la suite